Si vous voulez obtenir une bonne résulte sur votre potager, vous devez bien vous occuper de votre sol. Le travail doit même commencer avant la culture. Voici donc ce que vous devez faire.

Nettoyer le sol

Tout au long de l’hiver, le sol a été exposé à de rudes épreuves (neige, gel, pluies abondantes, etc.). La première chose à faire à l’arrivée de la belle saison est donc de réparer les différents dégâts causés par le froid hivernal. Une fois que les excédents d’eau seront alors absorbés par la terre, il est temps de vous mettre au travail. Nettoyer le sol consiste essentiellement à désherber. Enlevez les herbes jusqu’à leurs racines pour éviter qu’ils ne repoussent et viennent concurrencer les légumes de votre futur potager potager. Ne les jetez pas ! Ajoutez-les plutôt à votre compost. Si pendant l’automne vous avez pensé à étendre un paillis sur les terres inoccupées, vous avez bien fait. En effet, la couche de paille étouffe quelques-unes des mauvaises herbes et leurs racines. Ces dernières finissent par se décomposer. Par conséquent, le sol est bien nourri. Lors du désherbage, vous devez quand même garder quelques pieds de trèfles, de pissenlits ou encore d’orties. Ils attirent les insectes utiles à la culture comme les abeilles.

Retourner le sol

Après le désherbage, retournez la terre à l’aide d’une bêche ou d’une grelinette. Il s’agit d’une technique qui vous permettra de bien aérer le sol pour qu’il puisse respirer, et cela, sans engendrer une quelconque perturbation sur l’écosystème souterrain. Il est conseillé de commencer l’opération que lorsque la terre est correctement sèche. Dans le cas où votre sol est à la fois compact et argileux, pensez à ajouter du sable pour une bonne aération. Ce geste est d’ailleurs plus recommandé surtout si vous prévoyez d’y planter des légumes à racines.
Vous avez bien nettoyé et bien aéré le sol de votre futur potager, il ne vous reste plus qu’à bien le nourrir. Vous devez alors ajouter de l’engrais. Vous pouvez choisir le type d’engrais en fonction de vos préférences. Maintenant, votre terre est prête à recevoir vos plantes pour une meilleure production.

LEAVE A REPLY