En créant votre propre potager, vous pouvez avoir à votre disposition des herbes et des légumes bien frais. Si vous décidez d’en faire, voici quelques éléments que vous devez prendre en compte.

Détermination du futur emplacement

Vous ne devez pas choisir n’importe comment l’endroit où vous aménagerez votre potager. Vous devez d’abord tenir compte de plusieurs paramètres. D’abord, vous devez choisir un emplacement ensoleillé et non exposé aux vents. Il est important que les végétaux se sentent à l’aise pour qu’ils puissent se développer correctement. Il est également indispensable de tenir compte de la praticité. En effet, un emplacement qui se trouve à proximité des sources d’eau vous déchargera de la lourde tâche d’arroser avec des arrosoirs. Pensez également à choisir un emplacement tout près de votre lieu d’habitation pour que vous puissiez tirer profit de votre production à n’importe quel moment.

Expérimentation du sol

Avant de passer à la culture, il est indispensable de tester le sol. En fait, tous les terrains ne sont pas forcément propices à la production de légumes. Il va donc falloir définir son pH pour connaître le type de végétaux qui convient. Sinon, vous pouvez aussi prendre conseil auprès des connaisseurs en la matière pour apporter quelques modifications au niveau de la composition du substrat. Pour avoir une idée des végétaux qui peuvent être cultivés sur le sol, vous pouvez aussi vous fier à votre sens de l’observation. Les sols sont acides lorsque des hortensias ou des rhododendrons y poussent.

Prise en considération du climat

Il faut être réaliste et ne pas agir contre la nature. À titre d’exemple, n’espérez pas faire croître des espèces végétales qui ont besoin de chaleur dans des endroits où il fait frais. Les poivrons ou les pois chiches auront du mal à pousser au nord de la Loire. Et vice versa. Les résultats ne peuvent être que décevants si vous espérez à faire pousser des laitues en plein soleil. Ce type de légume a besoin d’un environnement plus ombragé.

LEAVE A REPLY