Travaux dans le jardin : comment les financer ?

Vous envisagez de réaliser quelques travaux d’amélioration dans votre jardin, mais vous manquez de financement ? Sachez que vous pouvez faire un prêt auprès d’un établissement financier. Toutefois, avant d’effectuer les démarches, vous devez définir au préalable l’étendue de vos travaux et vos objectifs. Vous devez en parallèle demander des devis auprès de différents professionnels afin de voir le coût des travaux et donc le montant à emprunter. Voici quelques solutions de prêts parmi lesquelles vous pouvez opter.

Le prêt sur gage

Pour obtenir de l’argent rapidement et effectuer des travaux dans votre jardin, vous pouvez aussi recourir à un prêt sur gage. Ce type de prêt vous permet d’obtenir de l’argent comptant immédiatement en donnant un objet de valeur à mettre en gage. La valeur du prêt dépend donc de l’estimation de la valeur de votre bien mis en gage. Si cette solution vous intéresse, retrouvez plus d’informations sur argentdirect.com. En tout cas, après la transaction, le bien deviendra la propriété du commerce et pourra être mis en vente ou placé en sécurité jusqu’au remboursement du prêt, selon l’accord effectué entre vous et le commerce. Si vous optez pour le remboursement pour la récupération de votre bien, le commerce fixera une date précise pour le paiement total du montant. Notons que le but d’une entreprise spécialisée dans le prêt sur gage est d’obtenir des bénéfices suite aux transactions. Ainsi, le coût de l’estimation du bien, c’est-à-dire la valeur du prêt, est souvent moindre par rapport à la qualité du bien. Toutefois, l’avantage de ce type de crédit est que c’est facile à faire. Vos obtiendrez de l’argent comptant et vous pouvez encore récupérer votre bien après. Mais pour avoir le prêt, vous devez fournir des objets de valeur. Par exemple, vous pouvez mettre en gage des bijoux si vous avez des attestations qu’ils vous appartiennent réellement. Enfin, lorsque vous allez auprès d’un prêteur à gage, vous devez toujours vous munir d’une pièce d’identité.

Les prêts travaux pour les foyers modestes

Il existe des prêts spécialement créés pour les foyers aux revenus modestes qui désirent réaliser des travaux chez eux. C’est notamment le cas du prêt pour l’amélioration de l’habitat proposé par la CAF aux foyers qui jouissent déjà de ses services familiaux. La valeur de ce type de prêt équivaut à environ 80% des frais des travaux avec un plafonnement de 1 067,14 euros et une période de remboursement de 36 mois.
Il y a aussi le « prêt accession sociale » qui est dédié aux familles modestes qui veulent réaliser des travaux de rénovation ou avoir leur propre logement. La valeur de ce genre de crédit est de 1 500 euros pour des travaux de rénovation d’habitat, de 4 500 euros pour l’achat d’un logement et de 4 000 euros pour des travaux d’économie d’énergie.

Le prêt Anah

L’Agence Nationale de l’Habitat ou Anah propose également un prêt aux propriétaires qui désirent entreprendre des travaux dans leur logement, par exemple des travaux dans leur jardin, une isolation thermique de la maison, une rénovation des habitats insalubres, une isolation acoustique du logement, un désamiantage ou des traitements contre les insectes xylophages. Le montant de ce type de crédit est généralement établi selon l’ampleur des travaux. Pour un bouquet de 2 travaux par exemple, la valeur du prêt est de 20 000 euros maximum. Pour un bouquet de 3 travaux, le montant de crédit est de 30 000 euros maximum.

Author

le.francois.sylvain@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *