Créer votre premier potager : que planter ?

Avoir un potager, c’est s’offrir le luxe de manger bio. Cela permet aussi de participer à la préservation de l’environnement et de réduire son budget à la consommation. Il ne faut pas aussi oublier qu’avoir un potager c’est aussi prendre plaisir à cultiver son jardin et se relaxer. Si c’est la première fois que vous vous lancez dans la culture, voici quelques astuces pour bien débuter.

Commencez avec des légumes simples

Oui, il y a des légumes plus faciles à cultiver et à entretenir que d’autres. Si c’est la première fois que vous faites un potager dans votre jardin, commencez avec ces légumes. Vous pouvez alors planter des haricots à semer en pleine terre. Ils n’ont pas besoin de support et vous pouvez les récolter progressivement. Puis, cultivez des courgettes et des courges. Il faut semer les graines en pleine terre en mai ou cultiver des plants en avril. Toutefois, notez que vous ne pouvez pas replanter des courges la prochaine année dans le même potager, car elles sont trop gourmandes en matière organique. D’ailleurs, pour la santé de votre sol, il est important de faire une rotation des cultures. Vous en saurez plus sur la rotation des cultures en vous rendant sur lepotiblog. Ensuite, vous pouvez mettre quelques oignons et échalotes achetés en bulbilles. Si vous aimez les pommes de terre, n’hésitez pas à en cultiver quelques plants dans votre jardin.

Quels sont les légumes à éviter de planter ?

Pour votre première année dans le potager, évitez les légumes difficiles à entretenir comme les tomates. Elles ne sont pas compliquées à cultiver. Par contre, elles sont très sensibles et la maladie appelée mildiou peut les détruire. De plus, cette maladie est favorisée par l’humidité. Impossible alors de cultiver vos plants dans le potager sans utiliser un abri contre la pluie. Ensuite, évitez les melons. Ils ont besoin de beaucoup de chaleur. Ils ne peuvent donc pousser que dans le Sud. Vous aimez ajouter du céleri dans vos soupes ? Sachez qu’il est très compliqué de faire lever ses semis si vous ne réunissez pas les conditions nécessaires à son développement : la chaleur et l’humidité.

Author

le.francois.sylvain@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *